11 mars 2014

par augmortimer

Chaque jour à la même heure, le chat traverse la chatière précipitamment et me rejoins dans la cuisine en pleurant. Bizutage, Racket. Le pauvre. Qu’attend-il de moi? que j’explique aux autres matous qu’il est un peu différent mais pas méchant et que ce serait gentil de le laisser tranquille? Je ne le fais même pas pour mes enfants, alors pour lui…

Indifférence à la souffrance d’autrui qu’on m’a dit. Peut-être.

Publicités